Oumaïma Kabbadj

L’ architecture narrative, vers le récit des milieux paysagers de la ville de Marrakech

Directeur de thèse : Clara Sandrini

Discipline : Architecture et paysage

Année d’inscription : 2021

Université, école doctorale : Université Paris Ouest Nanterre La Défense, ED 395 « Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent »

Référence HAL-SHS :

C’est par une approche narrative des milieux, que la présente thèse aspire à explorer un récit historique de la ville de Marrakech ; une ville impériale où l’architecture s’est toujours conçue à l’intérieur et autour de ses étendues verdoyantes ; ses oeuvres architecturales paysagères, ont été depuis l’arrivée des Almoravides, des symboles sémiologiques qui sont au paysage historique ce que les mots sont au récit narratif.Cette narrativité est présente dans la conception urbaine et surtout dans la conception architecturale historique qui nous transmet le rapport à l’eau et donc au végétal ; l’eau qui est pour l’oasis de la ville rouge ; un miracle et une ressource précieuse faisant la particularité de son identité. Cet élément naturel traverse la totalité de l’urbanité jusqu’arriver à l’intérieur des patios des architectures de la cité.

Ainsi l’objet de notre étude s’articulera sur la représentation et la narration de l’histoire qui a marqué l’identité de la cité et la révélation de la particularité de son développement par la mise en récit de l’image et la dialectique architecturale que la ville de Marrakech fut crée au fil des siècles.

Cette étude se déclinera vers des finalités constructives tel ; la compréhension et la sensibilisation directe du citadin de la mémoire collective de leur environnement tout d’abord, guider les visiteurs et leur partager une ample histoire ancestrale, et surtout, promouvoir l’imaginaire des acteurs, des décideurs et des projeteurs de la ville dont les architectes et les urbanistes pour la continuité de leurs projections à venir.

Notre recherche aspire donc, la mise en œuvre d’un grand récit sur les territoires et les paysages en mutation. Nous allons raconter et écrire leur histoire dans le but d’assurer leur continuité dans l’espace et dans le temps. Pour cela notre étude portant sur une démarche d’analyse opératoire, concernera principalement la lecture d’une image urbaine et architecturale que la ville de Marrakech fut crée au fil des siècles en tant qu’une dialectique matérielle et symbolique qui a construit le récit.

Cette démarche opératoire interrogera les styles et les modes de conception qui permettront aujourd’hui à l’architecte d’appréhender une idée de la contemporanéité architecturale qui se réclame et se réfère de la tradition. Ainsi, nous nous intéresserons aux filiations historiques des paysages de Marrakech et de la généalogie architecturale.

Finalement notre recherche nous conduira à la révélation de la particularité des sites et des milieux paysager et la relecture architecturale des typologies ancestrales pour une écriture architecturale spécifique portant une valeur traditionnelle constructive.