Sur le même sujet
 

Salim Boulos

Enseignement de l’architecture, Théorie de l’Architecture, Architecture Moderne, Mouvement Moderne, Histoire de l’Architecture

Directeur de thèse : Marlène Ghorayeb

Discipline : Architecture et ville

Année d’inscription : 2021

Université, école doctorale : Université Paris Ouest Nanterre La Défense, ED 395 « Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent »

Financement : CIFRE

Référence HAL-SHS :

Résumé de thèse

Notre projet s’intéresse à l’enseignement de l’architecture durant “l’âge d’or du Liban”. Il s’agit de retracer l’histoire et l’évolution depuis la fondation des premières écoles en 1943 d’architecture jusqu’au début de la guerre civile de 1975 et le contexte avant la création des premières écoles d’architecture. Nous analyserons les parcours des architectes-enseignants à une époque où l’architecture moderne au Liban connaissait un grand essor, favorisée par les initiatives institutionnelles et étatiques entreprises durant les années 1960 . Il s’agira aussi de définir les transferts pédagogiques et culturels qui ont eu lieu au Liban en architecture et les situations qui ont permis l’adoption des modèles d’enseignement notamment les modèles français et américains. Nous développerons comment s’enseignait l’architecture au sein de ces deux principaux modèles ainsi que l’appropriation des idées occidentales modernes durant cette époque. Aussi, l’influence des renouveaux pédagogiques qui ont eu lieu de par le monde après les révoltes de Mai 1968 sur l’enseignement de l’architecture au Liban sera étudiée ainsi que la résistance au changement des modèles locaux d’enseignement de l’architecture afin de préserver une identité propre à chaque école forgée et renforcée depuis leurs fondations.