Yaneira Wilson

Jeune docteure, architecte-urbaniste

Statut et établissement de rattachement : Jeune docteure, architecte-urbaniste. Université de Paris Ouest Nanterre, ED 395 - Milieux, cultures et sociétés du passé et du présent. UMR CNRS 7218 LAVUE

École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Val de Seine

Thèmes de recherches : Représentation de la ville. Projets urbains. Logement social. Marketing politique. Genre et espace public. Politique de l’habitat. Morphologie et sociologie urbaine. Catastrophes naturelles.

Orcid ID : 0000-0003-3730-2224

Biographie

Architecte-urbaniste de profession. Qualifiée par la section 24 aménagement de l’espace urbain du CNU en 2021 et rattachée au CRH-UMR CNRS 7218 LAVUE.

Actuellement, chargée de recherche dans un projet CRH-USH-CDC (S. Bresson et C. Carriou) sur les pratiques collaboratives dans l’habitat social et je fais partie de trois équipes pédagogiques au sein des ENSA : Paris Val de Seine, Belleville et Paris La Villette. Parallèlement, depuis 2017, j’enseigne à l’Université de Lille en master 2 (Ingénierie de projet en politiques urbaines).

Ma thèse de doctorat « La politique de la ville en images - Le cas de la Gran Mision Vivienda Venezuela (2011-2020) », analyse une politique de logement productiviste, qui a pour particularité de mobiliser une esthétique singulière. Dans ce travail de recherche ont été questionnés le rôle imputé à l’architecture et à l’urbanisme pour transformer la société et les positionnements des habitants face au nouveau cadre politique. Cette thèse a été soutenu en 2020.

J‘ai été diplômée de l’Université Simon Bolivar à Caracas au Venezuela, en 2000. J’ai obtenu deux masters, l’un à l’Université Polytechnique de Madrid, en 2004 sur « l’Architecture environnementale » et le deuxième, master recherche, à l’ENSAPVS sur le domaine « Réalités, temporalités, transformations » en 2014.

Durant la période de 2000 à 2011 au Venezuela, j’ai d’abord participé au projet pluridisciplinaire de développement durable d’usines de transformation de la pêche, depuis l’étude de leur impact environnemental jusqu’à leur insertion urbaine, puis j’ai travaillé sur des projets architecturaux au sein d’organes gouvernementaux comme Directrice de l’Ingénierie et des Services Généraux. Le projet le plus marquant de ce parcours de praticienne a été ma participation à la réhabilitation physique des « bidonvilles » de Caracas « Habilitación Fisica de Barrios » de 2000 à 2002 puis de 2007 à 2011. Ce projet s’ancrait dans une approche morphologique, sociologique et ethnographique afin de cerner au plus près le mode de vie des habitants et leur relation avec l’espace.

Par ailleurs, je suis membre du Conseil d’Administration d’Urbamonde-France, association qui promeut l’habitat collaboratif à l’échelle locale et l’internationale et membre aussi de la Section d’études vénézuéliens-LASA (Latin American Studies Association).

Chapitres d’ouvrages
Articles de revues
Autres articles de revues

2020 Cahiers de la recherche architecturale urbaine et paysagère « le logement social au xxième siècle au venezuela ». https://doi.org/10.4000/craup.4903

2021 ReVista : Harvard Review of Latin America : The Eyes of Chávez - Social Housing as Monument and Image
https://revista.drclas.harvard.edu/the-eyes-of-chavez/

Autres

En 2019, avec le soutien du Ministère de la Culture, j’ai co-organisé le Colloque International « Habiter dans les villes latino-américaines ». Ce projet a mis en lumière de nouvelles approches pour aborder la complexité des pratiques urbaines autour de trois thèmes urbains : les politiques de l’habitat, repenser l’informalité et la précarité, les rapports des habitants à la nature. Ce colloque qui fut très riche, fait l’objet d’un ouvrage collectif que je co-dirige, et qui paraîtra en 2021, chez l’Harmattan.

Thèses et HDR
Événements