Rachel Martins

Stagiaire, Etudiante en architecture

Statut et établissement de rattachement : Étudiante (Master en architecture), ENSA Paris Val de Seine, Stage de recherche au CRH pour 6 mois.

Thèmes de recherches :
Adaptation de l’habitat au transformations démographiques.
Les cohabitations au sein de logement (intergénérationnelles, entre étudiants, familles monoparentales...). Les trajectoires résidentielles qui mènent à la cohabitations.

Biographie

Rachel Martins est étudiante en architecture à l’ENSA Paris Val de Seine et diplômée de l’ESAIL (Lyon) en architecture intérieure. Dans le cadre de son master, elle réalise un stage de recherche de six mois au CRH dans le cadre d’une étude sur l’adaptation de l’habitat aux transformations démographiques contemporaines, intitulée « habiter demain ».
En parallèle, elle prépare un mémoire sur le thème de l’évolution des des trajectoires résidentielles menant à la cohabitation.

Autres

Mémoire de master en architecture

Cohabitations et parcours résidentiels
Ce mémoire de master en architecture, intitulé « Cohabitations & Parcours résidentiels » est une étude de la cohabitation en tant que mode de vie. La recherche s’intéresse alors à toutes les formes de cohabitations (colocation, cohabitation intergénérationnelle, cohabitation familiale…) et à tous les cohabitants (étudiants, personnes âgées, personnes vivant seules…). Ce travail s’appuie à la fois sur des sources bibliographique, en vue d’un rassemblement des savoirs sur la question et sur un enquête de terrain, par le biais de récits de vie des cohabitants. Le travail d’analyse des sources bibliographique permet l’élaboration d’une définition du sujet ainsi que d’un outil de classification des cohabitations autour de trois notions : les types, les modalités et les lieux. Les entretiens réalisés permettent de retracer le parcours des cohabitants et de comprendre où et comment se place la cohabitation. La considération de la cohabitation comme un moment dans les parcours permet de mettre en lumière la fonction de cette dernière et le sens que lui donnent les cohabitants. La cohabitation semble alors impliquer un changement dans les modes d’habiter. Ce mémoire, en vue d’un Projet de fin d’étude Mention Recherche, s’inscrit également dans le cadre d’un stage effectué au Centre de Recherche sur l’Habitat pour la commande de la Caisse des Dépôts et de Consignation, intitulée « Habiter Demain ».

ENSA Paris Val-de-Seine - Master en Architecture - Directrice de mémoire : Sabrina Bresson - Février 2017