Vincent  Laureau

Enseignant Chercheur - Architecte d.p.l.g - Docteur en urbanisme

Statut et établissement de rattachement : Chercheur - Laboratoire CRH
Maitre-assistant TPCAU - ENSA Paris Val de Seine 75013 PARIS

Thèmes de recherches :
La production de l’espace informel
Le vernaculaire contemporain
Les cultures constructives
Les marges urbaines
La condition contemporaine
Les matériaux naturels aujourd’hui : la terre, la paille, le bois, la pierre,...
« Le bricolage »

Il s’intéresse aux phénomènes émergents qui sont susceptible d’influencer le renouvellement des espaces urbains contemporains (agriculture urbaine, co-working, repas de quartiers, chantiers participatifs, ressourceries,…), ainsi qu’aux espaces précaires qui échappent aux cadres des disciplines comme les campements de réfugiés ou les abris de SDF.

Sensible à la croissance démographique de la pauvreté mondiale, Il a focalisé son diplôme d’architecte d.p.l.g. (ENSA Normandie, 2005) sur la question de l’urgence, en prenant les bidonvilles comme référence.

Il travaille ensuite sur des concours, dans différentes agences (Ateliers Jean Nouvel, Duncan Lewis, OLGGA Architectes, Atelier Quintard-Hofstein,…) et participe également à des concours ouverts : LAGI-2014, Europan 11-2011, Grand prix d’architecture de l’académie des Beaux-arts-2010, Prix W 2-2007, Europan 9-2007, Festival des Jardins de Chaumont sur Loire -2007, Prix W 1-2006, CIMbéton-2005, Minimaousse 2-2005, Concours Algeco-2004, Minimaousse 1-2003.

À la suite de ces différentes expériences pratiques il s’engage dans un Master recherche en géographie urbaine sur les processus d’urbanisation informelle de deux quartiers de Bamako (GECKO, Université de Paris Ouest Nanterre la Défense, 2008). Il poursuit cette recherche dans une thèse en urbanisme et aménagement de l’espace intitulée « La ville et la terre, apprendre de Bamako. Le cas de Bozobuguni un quartier autoconstruit. » (Mosaïques-LAVUE, MCSPP, Université de Paris Ouest Nanterre la Défense, 2014). Ce terrain précaire est constitué de plusieurs familles de matériaux : les légers (pailles tressées et récupération), les lourds (terre crue) et les durs (pierre, ciment). C’est lors de cette expérience qu’il prend conscience que les observations sur ce terrain lointain prennent la valeur d’une « leçon d’architecture contemporaine » pour les Nords, comme pour les Suds, notamment en profitant d’un point de vue étranger. La recherche de doctorat a exploité cette position d’entre-deux de manière à comprendre avec précision les mécanismes de production de l’espace informel et à en tirer des leçons pour le proche comme pour le lointain.

L’étude de ce terrain pauvre lui à permis de se spécialiser sur l’emploi de techniques « low tech » : matériaux de récupération et construction en terre crue (adobe). Dans sa pratique architecturale, il favorise l’emploi des matériaux naturels : bois, bottes de paille, enduits terre, pierre, chaux/sable,...

Il a enseigné en TPCAU dans différentes écoles d’architecture : ENSAP Lille (2008-2010), ESIAU Bamako (2010-2011), ENSA Paris Val de Seine (2014-2015). Il a également enseigné en BTS Design d’Espace : Lycée du Gué à Tresmes (2015-2016), Lycée Chérioux (2015-2016).

Il est désormais chercheur au Laboratoire CRH (Centre de Recherche sur l’Habitat) et Maitre-assistant en TPCAU (Théorie et Pratique de la Conception en Architecture et en Urbanisme) à l’ENSA Paris Val de Seine depuis 2016. Depuis 2004 ses projets d’architectures sont réalisés en collaboration avec Fanny Besse (Architecte du patrimoine).

Il est membre du réseau de recherche inter-écoles d’architecture « Polygonale ».

Chapitres d’ouvrages

« When a nomad tradition meet the city », 2018, in Earth constructions and tradition. Vol 2. Institute of History of Art, Building Archaeology and Restoration at the Vienna University of Technology en coopération avec the Institute of Comparative Research in Architecture, 19p.

« Colette Pétonnet, un regard augmenté sur le terrain précaire. Un exemple d’acculturation douce à Bamako (Mali) », Ces villes-là, Actualité de Colette Pétonnet. Sous le direction de : Anne Raulin, Sepideh Parsapajou, Marie-Claude Blanc-Chaléard. Presses Universitaires de Paris Ouest Nanterre La Défense, 2018. ISBN : 978-2-84016-298-8 (Actes du colloque Journées Hommage à Colette Pétonnet, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, 2014.)

Articles de revues

« La ville en terre au Mali. Le chantier comme patrimoine », in, Cybergeo : European Journal of Geography , 18 avril 2013, URL : http://cybergeo.revues.org/25907
« Patrimoine urbain en terre au Mali : un processus de renouvellement perpétuel », in, FabricA n°6, ENSA-V / LéaV. 2012.

Autres

-   Communications :
« Manifestations du temporaire dans la culture urbaine de Bamako (Mali) », Séminaire Lieux et Enjeux, L’éphémère et le temporaire dans l’architecture et la ville contemporaine, ENSA Paris-Val de Seine, CRH/LAVUE UMR CNRS 7218, 15 mars 2018. (Disponible en ligne) https://www.youtube.com/watch?v=XqtPkufY6M8
« Terre - Paille », Studio Tardio « Un quartier campagnard », ENSA Paris Belleville, 2017.
« Regard d’architecte sur les tranchées », Musée de la grande guerre du pays de Meaux, BTS DE1, Lycée du Gué à Tresmes, 2017.
« L’architecture de terre contemporaine », Workshop - Terre de Thérouanne, BTS DE2 / 1 DMA CERAM, Lycée du Gué à Tresmes, 2017.
« Terre - Paille », Studio Tardio « Un quartier campagnard », ENSA Paris Belleville, 2016.
« Les raisons d’une architecture locale dans les marges urbaines de Bamako », DSAA-Alternatives Urbaines, Lycée Chérioux, 2016.
« Les rapports corps/espace », Donner corps à l’espace avec deux tonnes de terre, BTS DE2 / 1 DMA CERAM, Lycée du Gué à Tremes, 2015.
« L’architecture de terre », Donner corps à l’espace avec deux tonnes de terre, BTS DE2 / 1 DMA CERAM, Lycée du Gué à Tremes, 2015.
« Apprendre des marges urbaines », AFRIKonférence 3 : Quels enjeux pour les matériaux locaux en Afrique ? ENSA Paris La Villette, 27 mai 2014.
« Urbanisation informelle, l’ordre derrière la représentation du désordre », JCEA 2014, Rencontre Nationale des Jeunes Chercheur.e.s en Etudes Africaines, Université Paris 1, Centre Panthéon Sorbone, 4 octobre 2014.
« Colette Pétonnet : un regard augmenté sur le terrain précaire », Ces villes-là. Journées Hommage à Colette Pétonnet, Université Paris Ouest Nanterre La Défense, 29 septembre 2014.
« L’urbanisation informelle ou la ville sans infrastructure », Séminaire Polygonale 8, Bruxelles, 2014
« Autoconstruction dans un contexte informel », Séminaire Lieux et enjeux. Productions alternatives de logement. ENSAPVS, 29 novembre 2013.
« Le vernaculaire contemporain », Séminaire Polygonale 7, ENSAPVS / ENSAPL, Anvers, 2013
« El patrimonio urbano de tierra en Mali : un proceso », Terra 2012, XIth International Conference on the Study and Conservation of Earthen Architectural Heritage, Lima (Pérou), Avril 2012.
« Le patrimoine urbain en terre, un processus de renouvellement perpétuel », Séminaire Lieux et enjeux : Patrimoines, Identités et Territoires, ENSAPVS, 20 novembre 2012.
« Temps spirale - Temps contemporain », Séminaire Polygonale 6, ENSAPL, 2012
« Ecosophie », Séminaire PAC, ENSAN, 2012
« Faire avec… », Séminaire Polygonale 4, EPF Lausanne, 2010

-   Workshops :
"Terre de Thérouanne", BTS DE2 / 1 DMA CERAM, Lycée du Gué à Tresmes, 2017.
« La terre et ses possibles », Donner corps à l’espace avec deux tonnes de terre, BTS DE2 / 1 DMA CERAM, Lycée du Gué à Tremes, 2015.
« Les nouvelles centralités de Bamako Métropole », Les Ateliers de Maitrise d’œuvre urbaine, Bamako, 2011.
« La construction en terre en Afrique », CRAterre, Bamako, 2008

-   Films :

Urban Taskscapes, Taskscape Urbains, 2011, (Film) - Congrès INTA 35, Grenoble, ENSAG / CRESSON / AURG, Réalisation : Laure Brayer, Montage : Guillaume Meigneux, Sous la direction de : Nicolas Tixier. URL : http://vimeo.com/33480675