Villes et migrations

Lundi 8 décembre 2014

Horaire : 14h-18h

Lieu : salle B - entresol

Séance : 3e séance de l’année 2014-2015

Responsable : Adelina Miranda

Cette séance propose de regarder les processus migratoires à partir des villes périphériques. D’un côté, nous souhaitons interroger la place que les migrant.e. S’occupent dans ces villes, la manière dont ils (elles) construisent leurs spatialités et l’incidence de celles-ci sur les urbanités des non-migrant.e.s. D’un autre côté, à partir d’une approche ethnographique urbaine, nous souhaitons interroger les théories de la globalisation urbaine. Deux questions principales seront abordées : les migrations créent-elles de nouvelles hiérarchies localisées ? Comment ces configurations migratoires contribuent à une géographie urbaine planétaire hiérarchisée ? Notre hypothèse est que les migrations créent des interconnexions, des superpositions, des contiguïtés et des frontières socioéconomiques et culturelles qui donnent à voir l’existence de formes de cosmopolitisme urbain diversifié.

Intervenants

-  Michel Péraldi (directeur de recherche CNRS) « Modes de présence des migrants dans les villes méditerranéennes, essai de typologie »
-  Agnès Deboulet (professeure à Paris 8, CRH-LAVUE) « Migrantes, réfugiées et évadées dans la banlieue beyrouthine : co-présence ou cosmopolitisme ? »
-  Caroline Rozenholc (maître-assistante associée à l’ENSA Paris-Val de Seine) « Du centre à la “périphérie” d’Israël : les exemples de Tel-Aviv et Ashdod ou comment se construit la question urbaine dans un pays d’immigration »

Discutante

-  Camille Schmoll (maîtresse de conférences à l’université de Paris 7-Denis Diderot)