Vers une jardinisation des villes : Territoires Esthétiques - Mercredi 14 février 2018 - CRH
Sur le même sujet
 

Martine Bouchier, Dominique Dehais

Vers une jardinisation des villes

Territoires Esthétiques - Mercredi 14 février 2018

Lieu : Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-Val de Seine

Horaires : 9h30 à 12h30 - Salle 705

Organisateurs : Crh/lavue/ensapvs/cdp

Vers une jardinisation des villes

Par Aurélien RAMOS avec Hélène Soulier

Si le jardin a constitué de manière récurrente un vecteur d’imaginaire fertile pour repenser la fabrication de la ville, à l’heure de la crise environnementale (biologique éco-systémique et climatique) il apparaît plus que jamais comme l’alternative providentielle. Le jardin dans la ville durable n’est plus uniquement l’objet d’une appréciation visuelle mais bien d’une véritable expérience esthétique et sensible du vivant : il s’agit donc moins désormais du jardin en tant qu’espace que du jardinage en tant que pratique créative et récréative, sociale et culturelle de fabrication et d’embellissement du cadre de vie.

Nous posons l’hypothèse que le jardinage, en sortant du jardin constitue un phénomène urbain contribuant à modifier la culture, le mode de fabrication de la ville mais aussi la manière de l’habiter. L’incitation au jardinage de l’espace public invite à dépasser les dualités entre espace privé/public et pratiques formelles/informelles mais soulève des questions en termes de gouvernance et d’engagement politique (public, citoyen et individuel).

L’apparition du jardinage comme mode d’aménagement de la ville bouscule les codes des pratiques professionnelles et amateurs ainsi que la distinction entre l’acte de construire et celui d’habiter.

Enfin, le jardinage introduit une nouvelle forme de temporalité (biologique, végétale mais aussi sociale) qui réinterroge le temps économique et politique de la ville.

Aurélien Ramos est paysagiste dplg et doctorant au CRH-LAVUE. Il est enseignant à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux, intervenant notamment dans le séminaire STOP CITY qui interroge l’imaginaire des failles et délaissés de la ville contemporaine. Il y co-anime également le séminaire Plateau-Représentation(s). Fondateur du collectif Friche and Cheap, il a travaillé pendant trois ans pour la Ville de Bordeaux dans le cadre du PNRQAD Re-Centre(s) où il a accompagné les processus expérimentaux de végétalisation du centre ancien. Il développe aujourd’hui une thèse sous la direction de Martine Bouchier sur les enjeux esthétiques et politiques du glissement des pratiques de jardinage en dehors du jardin vers l’espace public.

Hélène Soulier est paysagiste dplg diplômée de l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles et docteur en Architecture. Aujourd’hui maître de conférence à l’Ecole Nationale supérieure d’Architecture et de Paysage de Bordeaux, elle traite certaines spécificités du projet de paysage : sa représentation, l’incertitude de son devenir et la transdisciplinarité de ses pratiques contemporaines. Elle poursuit également le travail engagé durant son doctorat sur les délaissés urbains au laboratoire Passages-UMR 5319.

Bibliographie sélective

-  Auricoste Isabelle. « Urbanisme moderne et symbolique du gazon », Communications, 74, 2003. Bienfaisante nature. pp. 19- 32.
-  Cabedoce Béatrice, PIERSON Philippe, Cent ans d´histoire des jardins ouvriers 1896-1996, Editions Graphis, 1996.
-  Chalas Yves, Dubois-Taine Geneviève, La ville émergente, La Tour d’Aigues, Editions de l’Aube, 1997.
-  Clément Gilles, Le jardin planétaire, Paris, Albin Michel, 2000.
-  Dubost Françoise, Les jardins ordinaires, Paris, L’Harmattan, 1997.
-  Lassus Bernard, « Les habitants-paysagistes », Revue d’esthétique 2, n°3-4, collection 10x18, 1975.
-  Lipovetsky Gilles, Serroy Jean, L’esthétisation du monde. Vivre à l’âge du capitalisme artiste, Paris, Gallimard, 2013.
-  Lizet B., Wolf A-E., Celecia J., Sauvages dans la Ville, Paris, Publications scientifiques du Museum, 1999.
-  Marlin Cyrille, L’expérience ordinaire – fabrication d’un énoncé de jardin, Thèse de doctorat EHESS sous la direction de Lassus Bernard, Paris, 2008.
-  Predine Eric, Des jardins en partage, Editions Rue de l’Echiquier, 2009.
-  Reynolds Richard, La guérilla jardinière, Paris, Yves Michel, 2010.
-  Soulier Hélène La friche urbaine : déchet ou ressource ? Thèse de doctorat sous la direction de Cohen Jean-Louis, Paris 8, 2006.
-  Zask Joëlle, La démocratie aux champs, Paris, Editions la découverte, 2016.

Prochaines séances des Territoires Esthétiques 2017-2018

Organisateurs
-  21 mars L’image dans la structuration de l’expérience sensible avec Pierre-Damien Huyghe –philosophe - Paris 1 Arnaud François
-  6 juin Art et esthétique des luttes, M. Bouchier et D. Dehais

Document-joint