Sur le même sujet
 

Yaneira Wilson

Venezuela : l’opposition manifeste en image, esthétique et storytelling

Date de parution : 2020

Éditeur : MētisPresses

Collection : Art et Esthétique des luttes. Mouvements sociaux et imaginaires de la transition

Pages : 59-72

ISBN : 978-2-94-0563-65-4

Domaines : Héros et collectifs

Résumé

Entre avril et août 2017, des milliers de personnes manifestent leur désaccord face à la « révolution bolivarienne » initialement lancée par Hugo Chávez au Venezuela. Lors de ces manifestations, plus de cent personnes trouvent la mort et des centaines d’autres sont blessées. Afin de dresser le contexte, rappelons que les opposants au modèle de gouvernement proposé par Hugo Chávez l’accusent d’avoir manipulé toutes les institutions pour les orienter vers un pouvoir absolu. Ils lui reprochent l’étatisation du pays en nationalisant toutes les entreprises privées, et notamment l’entreprise Pétrole du Venezuela (PDVSA) sur laquelle se fonde l’économie du pays. Ils le tiennent pour responsable de la crise économique dans laquelle se trouve actuellement (encore en 2019) le pays, le désignant comme l’antihéros voire le diable. Avant son décès en 2013, Hugo Chávez confie le rôle de Président de la République Bolivarienne de Venezuela à Nicolas Maduro et demande au peuple de voter pour ce dernier afin de poursuivre les acquis de la Révolution Bolivarienne.

Un grand nombre d’images ont été créées et mobilisées dans les manifestations de rue. Elles ont eu un impact, qu’il ait été intentionnel ou non, sur la perception de ce mouvement, aussi bien dans le contexte local qu’international. Tout ce déploiement d’images (prises par des photographes, journalistes ou citoyens) a créé un point de vue particulier sur la situation du pays. L’état a également participé indirectement à cette production en utilisant ces images comme contre-discours offensif selon une stratégie destinée à les tourner en dérision. L’état a cherché ainsi à diminuer la valeur de leur contenu symbolique et à banaliser radicalement la protestation de l’opposition.