Sur le même sujet
 

Romain  Leclercq

Risques et catastrophes : quelles réponses des habitants ?

Etudes de cas du Sénégal au Chili Mercredi 6 janvier 2016

Lieu : Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Paris-la-Villette, 75019 PARIS, amphi 11

Horaires : Mercredi 6 janvier 2016 à 19h

Organisateurs : Centre SUD, Réseau scientifique et thématique soutenu par le Ministère de la Culture et de la Communication

Nous accueillerons des chercheurs et professionnels qui travaillent sur les réponses des habitant.e.s face aux risques et catastrophes.

Romain Leclercq (doctorant au CRH-Lavue) et Chloé Charpentier (architecte-urbaniste) appréhenderont la manière dont les habitants de la banlieue de Dakar travaillent à la réduction des risques d’inondation dans leurs quartiers. Ils nous montreront comment, après l’échec relatif de l’action des pouvoirs publics et l’amplification d’autres risques urbains dans les années 2000, ces habitants sont parvenus à se mobiliser au moyen d’une planification communautaire. En interrogeant les capacités d’action des habitants afin d’identifier et de juguler ces risques, cette présentation s’attachera à montrer comment la participation des fédérations d’habitants renouvelle la gestion et les processus décisionnels de leurs villes et quartiers.

Claudio Pulgar Pinaud (architecte et doctorant à l’EHESS) travaille sur la réponse des mouvements sociaux d’habitants face aux catastrophes récurrentes au Chili. En particulier, le séisme de 2010 a servi de détonateur aux mouvements sociaux urbains, dans un contexte néolibéral avancé, pour se recomposer face aux catastrophes en mettant en place une organisation collective face aux risques et une planification urbaine communautaire. Sur la période 2010-2014, de nombreuses catastrophes ont eu lieu dans tout le Chili, pays traversé par une « géographie du risque ». Il abordera ainsi la dimension spatiale de l’action collective des mouvements d’habitants qui sont devenus les principaux acteurs du processus et les conflits avec les autres acteurs, principalement l’Etat et le secteur privé du foncier et de l’immobilier.

Discutante : Armelle Choplin (Maître de Conférences en géographie – Université Paris-Est Marne La Vallée)