Sur le même sujet
 

Xavier Lagurgue, Aurélien Ramos

Restauration des Espaces des Cours (RECRE)

Vers la résidence écologique

Financement ADEME 2019-2022

Le projet de recherche Récré s’inscrit en appui du projet « cours oasis » portés par la Ville de Paris. Celui-ci consiste à réaménager les cours des écoles afin de lutter contre la surchauffe urbaine en créant des îlots de fraîcheur, constituer des relais de biodiversité inscrits dans les continuités des trames vertes et bleues et créer de nouveaux lieux public. Le Projet RECRE vient compléter un projet de recherche existant financé par le FEDER et réunissant autour de la Ville de Paris le laboratoire LIED, Météo France, Science Po, les CAUE. La problématique est centré sur la lutte contre les ilots de chaleur et la gouvernance de l’opération. Les questions de recherche auxquelles s’attaque le projet RECRE sont complémentaires au projet FEDER et axées sur la végétalisation des cours. Elles se décomposent en trois axes :

1) Le développement d’indicateurs et l’évaluation des services écosystémiques appliqués aux « cours Oasis ». Cette approche inclue la simulation de scénarii d’aménagement sur un échantillon de 10 cours dont les travaux sont prévus à l’été 2020 et qui constituent également l’échantillon de travail du projet FEDER. Ces scénarii déboucheront sur un travail de modélisation graphique et informatique pour la mise au point d’un outil d’aide à la décision de faire au regard des services attendus par la « naturalisation » des cours dans la longue durée.

2) La prise en compte des apports constituées par les cours Oasis dans les trames vertes et bleues, tant en terme de dynamique écologique que de continuités paysagère.

3) La recherche des modes et des pédagogies d’usage des futures cours OASIS à destination du personnel enseignant et de façon générale des acteurs des écoles dans la perspective d’un fonctionnement écosystémique pérenne.

L’équipe scientifique du projet Récré est constituée par
-   Le laboratoire CRHLAVUE UMR 7218 de l’ENSAPVS qui traite des aspects sociologique, paysager et architecturaux.
-   La Laboratoire CESCO du Muséum d’histoire naturelle sur les fonctionnements écologiques et la végétatlisation
-   Le bureau d’étude TRIBU, spécialiste de l’ingénierie environnementale
-   L’agence d’architecture XLGD spécialiste de la végétalisation du bâti

Le projet Récré est coordonné par le bureau d’étude TRIBU.