Sur le même sujet
 

William Berthomière, Caroline Rozenholc

Pour une lecture des processus de recomposition des frontières sociales depuis Tel Aviv

Date de parution : 2017

Éditeur : Presses Universitaires de Provence

Collection : Sociétés contemporaines

Pages : 297-310

ISBN : 979-10-320-0121-9

Domaines : Sciences de l’Homme et Société

Résumé :

De la rédaction de son plan stratégique à sa mise en scène touristique, la ville de Tel-Aviv cherche à dépasser l’image héritée du conflit israélo-palestinien. Jouant de la tension entre local et global en s’inscrivant dans les dynamiques d’uniformisation et de standardisation des métropoles internationales, la municipalité de Tel-Aviv affirme en effet sa singularité. En mobilisant différentes échelles de référence, elle revendique l’unicité de son urbanisme tout en se prévalant d’une histoire méditerranéenne ancienne, ancrée dans la ville plusieurs fois millénaire de Jaffa. Dans cette perspective, on peut donc dire que l’épaisseur historique de l’appartenance régionale de la ville et la modernité précoce de son urbanité en ont scellé les fondements. Aujourd’hui, la promotion de Tel-Aviv comme ville globale mais aussi comme poumon économique, culturel et politique du pays, inscrit une nouvelle strate dans le tissu social de la ville et instaure de nouveaux (dés)équilibres.

HAL-SHS : https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-01610977/