Note de lecture : Antonin Margier, Cohabiter l'espace public. Conflits d'appropriation et rapports de pouvoir à Montréal et Paris - CRH
Sur le même sujet
 

Claudette Lafaye

Note de lecture

Antonin Margier, Cohabiter l’espace public. Conflits d’appropriation et rapports de pouvoir à Montréal et Paris

Date de parution : 2017

Éditeur : Liens socio

Collection : Lectures

Auteur : Claudette Lafaye

Domaines : Sociologie, géographie

Résumé

La manière d’appréhender l’espace public citadin, la coprésence qu’il institue, les interactions qui s’y déploient et les conflits qui s’y déroulent constituent un objet d’investigation que sociologues et géographes ont en partage. Antonin Margier interroge la normalisation résidentielle des espaces publics de deux quartiers péricentraux : Le Village Shaugnessy à Montréal et La Goutte d’Or à Paris. Squares et rues sont devenus des espaces convoités où s’affrontent riverains et personnes marginalisées. L’auteur défend la thèse que des conflits se nouent autour d’un même enjeu d’appropriation qui prend des formes différentes : l’extension du « chez-soi » pour les riverains et la constitution d’un « chez-soi » pour les sans-abris. L’auteur montre que se joue là un jeu à armes inégales : les revendications résidentielles des riverains sont en effet relayées par des politiques publiques de sécurisation qui conduisent à la dispersion des personnes marginalisées.

Suite du compte-rendu : http://lectures.revues.org/22437