Claudette Lafaye

Le travail politique du Réseau Education sans Frontières

Date de parution : 2013

Éditeur : Presses de Science Po, Paris

Résumé

Références : Damien de Blic & Claudette Lafaye, « Le travail politique du Réseau Education Sans Frontières », dans Bruno Frère et Marc Jacquemain, "Résister au quotidien".

Confrontés à la situation de familles sans papiers ayant des enfants scolarisés en France et de jeunes majeurs menacés d’expulsion, les militants du Réseau éducation sans frontières (RESF) inventent un registre critique original. Réticents à l’idée de ranger trop hâtivement la situation des sans-papiers dans des catégories politiques générales, attachés aux engagements ancrés dans des rencontres toujours singulières, les militants du RESF expérimentent une politisation paradoxale de leur action qui se réalise dans et par l’ancrage des comités de soutien au sein de leur environnement proche, l’attachement qu’ils portent à une « communauté », communauté qui se révèle à eux dans le moment même où elle est menacée de l’amputation d’un ou plusieurs de ses membres. Rejetant la manière usuelle de constituer une cause, qui suppose un travail de dé singularisation et un processus de montée en généralité caractéristiques du régime de la dénonciation et de la justification publique, la forme particulière de l’engagement et de la mobilisation au sein du RESF interroge nos conceptions tant usuelles que savantes de l’engagement citoyen.

Document-joint