Sur le même sujet
 

Aurélien Ramos

Le jardinage amateur comme modèle pour une imagerie de l’espace public contemporain ?

Le cas de la végétalisation participative des rues

Publications

Date de parution :2018
Revue : Projet de paysage n°19
Dossier thématique : l’imagerie du paysage

Comment expliquer l’intérêt des municipalités françaises depuis quelques années pour les pratiques informelles et amateurs de jardinage dans l’espace public ? Photographiées et compilées par les collectivités, ces pratiques renouvellent fondamentalement l’imagerie de l’espace public contemporain en introduisant une esthétique jusqu’alors confinée à l’espace domestique du jardin privé. En s’appuyant sur le cas d’Angers, Marseille, Nantes et Paris, cet article propose d’étudier la constitution d’une imagerie des pratiques amateurs de jardinage dans l’espace public, diffusée sur les sites Internet de ces municipalités et sur la plateforme communautaire Instagram. À partir de ce double corpus (institutionnel et participatif), l’objectif est de comprendre s’il s’agit pour les municipalités d’élaborer, à partir de ces pratiques informelles et amateurs, un nouveau modèle d’aménagement de l’espace public où le jardinage deviendrait un mode de fabrication et l’amateur son acteur. Nous verrons combien cette imagerie sert des objectifs bien plus larges que l’embellissement de l’espace public et contribue à la mise en place de dynamiques d’imitation et de distinction entre citoyens-jardiniers.

http://www.projetsdepaysage.fr/fr/le_jardinage_amateur_comme_mod_le_pour_une_imagerie_de_l_espace_public_contemporain_