Sur le même sujet
 

Ioana Iosa (dir.)

La mise en patrimoine comme stratégie et tactique de développement soutenable d’un territoire

Lundi 1er juin 2015

Lieu : amphi 120

Horaire : 14h-18h

Organisatrice : Ioana Iosa

Cette séance souhaite questionner les formes de création et/ou d’instrumentalisation du patrimoine dans la (ré)définition des équilibres entre les acteurs du développement territorial, classiques et aussi émergents. Comment la mise en patrimoine devient une alternative ou un garde-fou au développement énergivore ? Comment et jusqu’à quel point patrimoine et tourisme se nourrissent réciproquement ? Qu’apporte la (sur)information du web 2.0 et les mobilisations instantanées dans le jeu d’acteurs ? Enfin, quels rapports s’établissent entre notoriété publique et patrimonialisation rapide ? Les travaux de plusieurs chercheurs s’appuyant sur divers terrains internationaux devraient être en mesure de stimuler et d’alimenter le débat concernant la patrimonialisation, ses cadres, ses acteurs et ses controverses.

Intervenants

-  Ioana Iosa (maître assistant en sociologie à l’ENSA Paris La Villette, CRH-LAVUE ) « Introduction de la séance »
-  Marta Pappalardo (doctorante à Paris 10, CRH-LAVUE) « Du patrimoine au « bien commun » : conflits et appropriation patrimoniale de l’un des immeubles cible du Grand Projet Unesco, l’Ex-asilo Filangieri à Naples »
-  Muriel Girard (maître assistant en sociologie à l’ENSA Marseille, INAMA) « Patrimoine et tourisme en Turquie comme vecteurs des recompositions identitaires et outils du développement économique et territorial »
-  Ioana Iosa (maître assistant en sociologie à l’ENSA Paris La Villette, CRH-LAVUE ) « Rosia Montana-Roumanie : construction patrimoniale, solidarités citoyennes et rééquilibrages entre pouvoirs et contre-pouvoirs »
-  Véronique Zamant (doctorante à Paris 10, LAA-LAVUE) « Incursions cariocas. Quelques corollaires de la labellisation de Rio de Janeiro »
-  Sébastien Jacquot (maître de conférences en géographie à l’université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, EIREST) « Engagements citadins à travers le tourisme et le patrimoine dans le centre historique de Gênes »
-  Conclusions et débat animé par Caroline Rosenholc (maître assistant associé en sociologie à l’ENSA Paris Val de Seine, CRH-LAVUE)

Document-joint
(PDF - 636.9 ko)