Sur le même sujet
 

Jean-Pierre Frey

La Ville industrielle et ses urbanités

La distinction ouvriers/employés, Le Creusot 1870-1930

Date de parution : avril 1995

Éditeur : Bruxelles, Pierre Mardaga

Collection : Architecture et Recherche n° 25

Pages : 386 p.

ISBN : ISBN-10 : 2870092482

ISBN : ISBN-13 : 978-2870092484

La ville industrielle, que le patronat paternaliste conçoit au XIXe siècle comme un moyen de maîtriser les mutations de la morphologie sociale, devient rapidement une force productive autonome qui lui échappe progressivement.
La fréquentation des lieux publics, l’acquisition de biens de consommation et l’accès aux divers équipements
« tels que les établissements scolaires, médicaux et culturels, qui sont au principe de la catégorisation des groupes sociaux selon leurs situations dans l’usine » apparaissent dès lors comme des signes distinctifs du statut social qui se marquent dans l’architecture et la forme urbaine par des différences de rapport de l’habitation au parcellaire, à la rue, à l’espace public et aux équipements.
Ainsi organisé, l’espace urbain ne peut que devenir un obstacle aux mobilités résidentielles et sociales, une entrave à l’action du patronat.
Une nouvelle contradiction émerge du rapport entre les forces productives aux urbanités ainsi territorialisées et les aventures spatiales d’une raison économique patronale qui se déterritorialise en s’émancipant de ses terroirs d’origine.