Sur le même sujet
 

Jean-Pierre Frey

La Revue de l’Économie sociale n° XIX, Les Expositions universelles à Paris

Émile Cheysson ou le regard moderniste sur la société et son espace

Date de parution : avril 1990

Éditeur : Société d’Économie et de Science Sociales

Pages : pp. 119-135

Domaines : Économie sociale - Expositions universelles

L’élément d’histoire que nous tenterons d’esquisser derrière cette figure exemplaire de l’économie sociale que fut Émile Cheysson (1836-1910) a une double ambition. Nous déprendre tout d’abord de l’image communément admise, mais quelque peu réductrice, d’une œuvre sociale et technique que par antonomase on réfère au patronat paternaliste de la fin du XIXe siècle, et dont le bras guerrier et l’œil vif s’incarneraient dans l’ingénieur social. Tenter d’autre part de rendre raison de l’intérêt que l’actualité lui porte en montrant que ce qu’il a contribué à faire advenir nous poursuit, continue à hanter nos quotidiennetés, en particulier dans nos façons d’habiter.
C’est en effet à travers la production de l’espace, qui ne saurait s’entendre que comme pratiques et représentations de lieux et sujets sociaux, que nous dégagerons de ce personnage, de sa biographie, de ses œuvres, de son itinéraire, les grands traits de ce qu’il nous révèle du monde contemporain. Histoire de longue durée par conséquent où se forge et peut se discerner la nature des regards et des raisonnements qui portent sur la production de la société, de ses objets, de son espace.
Les recherches que nous avons menées sur l’habitat au Creusot nous ont donné l’occasion d’analyser non seulement les textes, nombreux, d’Émile Cheysson mais aussi et surtout, les réalisations qui ressortissent à ce que les établissements Schneider et Cie désignèrent sous le terme d’économie sociale. Dans ce volet de l’action patronale à l’endroit de sa main-d’œuvre et de la ville, l’organisation de l’espace prend une place suffisamment importante pour que nous puissions y discerner un mode de penser, un mode d’action, et ce qui semble plus instructif, une articulation spécifique entre ces deux niveaux de la pratique.

Ce texte est issu de deux interventions, l’une au Colloque Émile CHEYSSON, organisé par l’Institut Jean-Baptiste DUMAY au Creusot le 26 janvier 1985 et l’autre intitulée La conception du logement populaire à l’Exposition de 1889 au Colloque L’Exposition universelle de 1889 : Art et Industrie, Paris, Musée d’Orsay, 19-20 mai 1989