Sur le même sujet
 

Élise  Roy , Jean-Pierre Frey (dir.)

L’évaluation des politiques publiques, vers une nouvelle intelligence de l’espace urbain ?

Directeur de thèse : Jean-Pierre Frey

Discipline : Aménagement de l’espace, urbanisme

Date de soutenance : 2007

Université, école doctorale : Paris 12

Jury : (pour les thèses soutenues)

Résumé

Cette thèse saisit le développement de la démarche d’évaluation des politiques publiques, qui « revient » à l’action urbaine à la fin des années 1980, pour interroger l’expertise urbanistique contemporaine (instance de l’administration des villes dédiées à la production multiforme d’intelligence de l’espace urbain au service de l’action urbanistique). Sa ligne générale est de se poser la question de savoir comment on refléchit (à) la ville au sein des dispositifs dédiés à la démarche et si sa mise à l’agenda est l’occasion de la production d’une pensée sur la ville, dotée d’une meilleure épaisseur sociale qu’à l’habitude des expertises urbanistiques. Après avoir analysé comment l’évaluation vient à l’action urbaine et ce qu’elle poursuit ou inaugure, ce travail se nourrit de l’analyse d’un corpus de productions contemporaines et anciennes permettant d’apporter des éclairages sur la nature coproduite de la pensée évaluative, sur ses ressors et sur ses sources, complétée par l’analyse socio institutionnelle de son espace juridique. À la lumière de celles-ci, l’évaluation apparaît ponctuellement constitue un espace socio administratif de production de connaissances, si ce n’est plus intimes, du moins plus pertinentes du phénomène urbain ; mais elle se révèle également, pour partie, comme un espace de réassurance de l’action urbanistique, par manquement à l’ouverture démocratique que son projet contient et enfermement dans les mondes professionnels représentés et technicisés. Plutôt que de s’ouvrir, l’espace urbanistique risque, par le développement de l’évaluation, de se refermer sur lui-même, avec l’impression d’avoir pourtant mieux compris ce qui était en jeu.

Summary

Publics policies evaluation, to a new intelligence of urban space ?

This thesis takes hold of the development of the public policies evaluation, coming back to the eighties urban policies in France, to question the contemporary urban engineering. Its guideline is to question how evaluation investigations perceive urban reality, and if evaluation development generates the opportunity to understand urban reality better than usual urban administrative engineering ? After the analysis of how the evaluation comes to the urban policies and what it figures or inaugurates, this work is fed on analysis of contemporary and old productions. It allows to approach the co produced characteristic of an evaluation thinking, and also its arise and its sources. This study is supplemented by a socio-institutional analysis of contemporary evaluation legal space. It also profiles that evaluation punctiliously constitutes a politico-administrative space which produces some interesting knowledge about urban phenomenon. But evaluation also appears like a reinsurance space of urban policies, because of a lack of widening of the democratic spectrum that its project contains and also a confinement in a professional represented and so technical world. The development of evaluation risks to make the urbanistic world to be withdraw onto itself, rather than to be opened, but with the feeling however to make better understanding of urban areas and communities realities.