Marlène Ghorayeb

Handicap psychique et habitat (HAPERIS)

Recherche pilote sur la participation et la prise en compte des futurs locataires et du voisinage

Équipes porteuses du projet :
Plateforme de Recherche sur la Santé Mentale et le Handicap Psychique (PRSM-HP) ; Responsable équipe 1 : Alain Leplège (PRSM-HP) ; Responsable équipe 2 : Marlène Ghorayeb (Centre de Recherche sur le Handicap CRH).

Le porteur administratif et opérationnel :
Cette étude pilote est la Plateforme de Recherche sur la Santé Mentale et le Handicap Psychique (PRSM-HP). Cette plateforme est un dispositif innovant de soutien à la recherche participative et interventionnelle dans le champ du handicap psychique qui a bénéficié pour son lancement d’un soutien du GIS-IRESP (2016) et pour son expérimentation d’une subvention de la CNSA (2017).

Date de remise du rapport final : 31 mai 2019

Nature du projet : Recherche interventionnelle pilote

Résumé

L’habitat en milieu ordinaire apparaît aujourd’hui comme une alternative souhaitable, crédible et économique à l’hébergement en institution et est encouragé depuis décembre 2016 par le Comité Interministériel du Handicap et différentes circulaires, instructions et la loi ELAN .
En réponse à ces incitations fortes, des appels à projets se multiplient. Les acteurs du médico-social, entendent leur répondre et souhaitent pleinement en réussir la mise en oeuvre.
Relativement aux personnes vivant avec un handicap psychique en voie de rétablissement (recovery), la question de la méthodologie à suivre pour réussir un projet d’habitat pleinement innovant et conçus pour réussir une pleine participation sociale pose de nombreuses questions méthodologiques notamment : comment penser, orchestrer et mettre en œuvre la participation des personnes d’une part et l’information du voisinage d’autre part ?
Nous proposons une recherche interventionnelle pilote, susceptible d’être étendue dans un second temps, qui aura pour objectif principal de réunir et de tester sur le terrain les éléments permettant de répondre à ces questions.
Pour ce faire, deux projets, développés par deux associations partenaires de la Plateforme de Recherche sur la Santé Mentale et le Handicap Psychique (PRSM-HP) avec leurs propres financements seront comparés : un projet d’habitat innovant s’appuyant sur le recueil et la mise en œuvre de pratiques originales et novatrices en matière de participation des locataires et de prise en compte du voisinage ; et un projet témoin, reposant sur une stratégie classique où les futurs locataires et les voisins ne sont pas mobilisés en amont du projet. Ces projets seront développés dans un même environnement périurbain (Seine Saint-Denis) avec les mêmes caractéristiques socio-démographiques de voisinage.
Cette recherche interventionnelle ambitionne aussi de poser les jalons d’une méthode pour les porteurs de projet à la mesure de l’ambition des politiques publiques citées supra. L’enjeu est de contribuer à la transformation des pratiques en identifiant les modalités concrètes de la mise en œuvre d’un projet d’habitat à vocation inclusive, en en identifiant les critères de réussite ainsi que d’évaluation de l’inclusion. Ces éléments méthodologiques seront formalisés sous forme de guides, de vignettes décrivant la vie dans un habitat conçu pour réussir une pleine participation sociale, d’outils qui seront autant de « toolkits » directement opérationnels progressivement mis à disposition des acteurs à chaque étape du projet pour les aider à progresser.