Sur le même sujet
 

Yankel Fijalkow, Anne-Laure Jourdheuil, Alexandre Neagu

HABITER DEMAIN

L’innovation dans le logement face à la transition démographique

Lieu : CRH-LAVUE, ENSAPVS 3-15 quai Panhard et Levassor Paris 75013

Stage : : Intégrer le sigle CDC et CAUE

Stagiaires : Cécile Achard, Lisa Nguyen et Fanny Allaire, Stagiaires de Master au CRH

Organisateurs : Alexandre Neagu, Anne Laure Jourdheuil, Yankel Fijalkow

Présentation

Après la première année 2016-2018 qui a été essentiellement exploratoire sur les problématiques du vieillissement, de la monoparentalité, des colocations et de leur relation avec l’espace habité, l’année 2017- 2018 a consisté à documenter par un travail plus systématique, un corpus délimité d’opérations fournies par les CAUE d’Ile-de-France dans le cadre d’une collaboration étroite en matière d’enseignement et de recherche.

Ces éléments ont fait l’objet de trois stages encadrés au sein de l’Ensapvs dans le cadre de la formation à la recherche et d’une étude de terrain par un groupe de 7 étudiants du Master d’urbanisme de Paris X Nanterre, ces deux formations étant encadrées par Alexandre Neagu et Anne Laure Jourdheuil. Alors que la première équipe documentera les relevés habités et les mettra en perspective, la seconde s’attachera à la cartographie, à l’analyse des caractéristiques sociologiques et des qualités urbaines.

Il est envisagé l’organisation d’une journée en janvier 2019 sur les dix ans de l’Observatoire de l’habitat des CAUE qui sera l’occasion de croiser les intentions du projet à l’époque, de son évolution et de ses possibilités de devenir.
A cette journée participeront les maîtres d’ouvrage et les maitres d’œuvre concernés par les opérations primées.

Ainsi, deux équipes l’une d’urbanistes en formation de master à l’Université Paris X Nanterre, l’autre d’étudiantes architectes à l’ENSA Paris Val de Seine, ont été constituées pour mener une enquête sur l’évolution des modes d’habiter sur un panel d’opérations qualifiées d’exemplaires par les CAUE d’Île-de- France et ayant donné lieu à la rédaction d’une fiche d’enquête entre le début des années 1990 et 2017.
Le corpus d’étude initial était donc composé de 51 fiches d’analyse publiées sur le site de l’Union régionale des CAUE (caue-idf.fr), S’y ajoutait une fiche relative à la réhabilitation d’une opération HBM (Habitation Bon Marché). Ce panel était constitué́ exclusivement d’opérations de logements situées dans les 8 départements d’Ile-de-France (75, 77, 78, 91, 92, 93, 94 et 95).

Le corpus comprend des typologies variées notamment du logement individuel, des grandes opérations de logement collectif, du logement en accession privée et du logement social. Il est majoritairement axé sur le locatif social. De plus, 80% sont de nouvelles constructions et les opérations de réhabilitation, sont essentiellement à Paris.

Sur ces sites, en accompagnement des visites sur place, des entretiens qualitatifs ont été menés avec des acteurs des projets et des usagers. L’entretien qualitatif nous a semblé être l’outil le plus adapté pour collecter le « vécu » des habitants. Il nous a permis de rendre compte des modalités d’appropriation du lieu de vie de ces derniers. Le discours laissé aux usagers facilitait une parole libre, permettant d’appréhender l’investissement affectif des habitants par rapport à̀ leur logement. Nous avons mené́ des entretiens avec 23 habitants dans 12 opérations. Chacun a donné lieu à un “relevé habité” par les étudiantes en architecture formées à reporter les transformations de l’habitat, la localisation des petits équipements et des meubles et à interroger les habitants.

Document-joint
HABITER DEMAIN
(PDF - 64.2 ko)