Sur le même sujet
 

Jean-Pierre Frey

Étude pratique des plans de villes, introduction à l’art de dessiner les plans d’aménagement et d’extension, traduit de l’anglais par Henri Sellier

Date de parution : 2012

Éditeur : Parenthèses

Collection : Eupalinos

Pages : pp. 5-37/412 p.

ISBN : 978-2-86364-659-5

Type de publication : Liminaire

Domaine : Urbanisme

Résumé

Ce livre est le premier ouvrage d’urbanisme opérationnel dont les lecteurs français ont pu disposer au début du XXe siècle. Il offre à la fois une réflexion sur le nécessaire aménagement global des villes et sur les techniques particulières de planification de leurs extensions périphériques sous la forme de cités-jardins. Le souci premier de mettre des logements confortables dans un cadre urbain agréable à la disposition des classes populaires cède ici la place à un mode proprement urbanistique d’organisation des cités que la poussée démographique et l’industrialisation menacent de dislocation. Application pratique des idées d’Ebenezer Howard, ce véritable traité expose les grandes lignes d’une démarche exemplaire combinant adroitement cadres institutionnels et financiers, aspects procéduriers et réglementaires, mais précisant surtout une manière nouvelle de façonner l’espace urbain avec un souci clairement affiché de diversifier les types de logements et de soigner un environnement paysager en ménageant une place primordiale à la végétation. Publié à Londres en 1909 sous le titre Town Planning in Practice, an Introduction to the Art of designing Cities and Suburbs, il tient à la fois du town planning et de l’urban design. Proposant l’étude d’un vaste éventail de villes et villages (Europe, États-Unis…), il intéressera au premier chef les tenants de ce qui est à cette époque un nouveau champ d’activité professionnelle désigné par le vocable « urbanisme », se voulant à la fois un art et une science. Cette nouvelle édition française offre une traduction inédite due à Henri Sellier, l’un des plus célèbres promoteurs du logement social et fondateur des premiers enseignements d’urbanisme dès les années vingt. Ingénieur de formation, Raymond Unwin (1863-1940), après avoir construit plusieurs maisons individuelles en Grande-Bretagne, s’associe en 1902 avec Barry Parker. Il se détachera progressivement de la pratique architecturale pour tenter de codifier les règles formelles de l’urbanisme dans Town Planning in Practice et dans ses cours à l’université de Birmingham. Après 1914, il devient inspecteur de l’urbanisme pour le gouvernement et marquera de ses idées à la fois la politique du logement d’après-guerre et les grands documents d’urbanisme. Il joue alors un rôle majeur dans le débat mondial de la discipline.