Sur le même sujet
 

Sandrine Hilderal, Jerry Michel

Enjeux mémoriels et passages de mémoires dans les sociétés contemporaines

Mardi 7 avril 2015

Lieu : amphi 120

Horaire : 14h-18h

Organisateurs : Sandrine Hilderal-Jurad et Jerry Michel

Dédiée aux traces urbaines à forte portée mémorielle – considérées ici comme un ensemble de vestiges témoins d’une situation de domination, d’enjeux de pouvoir ou d’une réalité politique passée dans les sociétés postcoloniales et les villes contemporaines –, cette séance vise à mettre en lien des travaux reliant mémoire collective, patrimonialisation, identité collective, cultures urbaines et formes d’expression artistiques et littéraires. De la diversité des supports mémoriels (témoignages oraux, récits de vie, productions littéraires, photographies, muséographie, monuments et rituels commémoratifs, éléments architecturaux, etc.), appelant à notre sens une approche résolument interdisciplinaire et l’expérience propre des chercheurs, le séminaire entend croiser les études urbaines avec ces supports mémoriels pour mieux comprendre le sens des traces, des lieux de mémoires et des mémoires dans les lieux habités dans une dimension à la fois sociale, spatiale et symbolique.

Intervenants

-  Muriel Girard (maître-assistante en SHS, ENSA de Marseille) : « Patrimonialisation de l’artisanat et mémoires plurielles, regards croisés sur des situations au Maroc, en Turquie et en Syrie » (Titre provisoire)
-  Bernard Haumont (professeur des Ecoles d’architecture, CRH-LAVUE) : « Quelles places pour le passé ? Les mémoires collectives entre historicisation et actualisation » (Titre provisoire)
-  Jerry Michel (doctorant à Paris 8, CRH-LAVUE ) : « Lieu de mémoire et dictature en Haïti : oubli et silence dans le passage des mémoires »
-  Sandrine Hilderal-Jurad (post-doctorante, CRH-LAVUE) « La trace-mémoires dans l’œuvre de Chamoiseau : quelle lecture pour le projet urbain et patrimonial (à travers le cas de Fort-de-France, Martinique) »
-  Christine Chivallon (directrice de recherche CNRS au LAM, Institut d’études politiques de Bordeaux) : « Localisation de la mémoire de l’esclavage : absence de ruines et matérialisations paysagères à la Martinique » (sous réserve)
-  Projection du documentaire-filmique de Vigana Henri, « Les mémoires d’Orchidées, chronique d’un départ annoncé » (DVD-ROM, 2007) réalisé avec la Société Immobilière de la Martinique (SIMAR) (sous réserve)

Discutantes

-  Claire Lévy-Vroelant (professeure de sociologie, Paris 8) et Céline Barrère (maître-assistante en SHS, ENSA de Lille)