Sur le même sujet
 

Martine Bouchier, Dominique Dehais

Colloque d’ouverture du séminaire - Territoires Esthétiques

La Seine de Paris au Havre - Fabrication d’un territoire esthétique Mercredi 25 Octobre 2017

Lieu : ENSAPVS, 3-15 quai Panhard et Levassor, 75013 Paris - Salle d’Expérimentation ;

Horaires : 9H00 - 20h00

Organisateurs : Martine Bouchier, Professeure ENSAPVS, CRH/LAVUE et Dominique Dehais, Professeur ENSA-Normandie, ATE-Normandie.

Site Web : https://territoiresthetiques.com/

Résumé

Le colloque La Seine de Paris au Havre : Fabrication d’un territoire esthétique est une initiative de Territoires Esthétiques (Laboratoire CRH-LAVUE UMR CNRS 7218- (ENSA-Paris Val de Seine) et de l’équipe de recherche ATE-Normandie.

Nous posons l’hypothèse que la fabrication d’un territoire esthétique est un processus de longue durée activé par un ensemble d’idées, de projections, d’actions qui construisent des représentations, favorisent des pratiques et donnent à percevoir le territoire comme objet sensible. Le maillage relationnel entre les différentes parties prenantes qui agissent sur ce territoire (institutionnel, politique, associatif ou individuel) et la géographie de la Seine, définit tout autant les données sensibles que la culture produite par la transformation de ce territoire. Construire le territoire esthétique de la Seine aujourd’hui passe donc par quatre idées : celle du maillage culturel et patrimonial, celle du rôle des représentations, des récits, des imaginaires, celle du paysage en train de se construire par les actions en cours qui révèlent la présence du fleuve et enfin celle de son appropriation physique et visuelle qui réinstalle des relations directes et poétiques à l’eau.

Grande Conférence

Suivie d’un débat
L’art comme révélateur de territoire
Par Jean Blaise Directeur général du Voyage à Nantes

Résumé de la conférence
La conférence de Jean Blaise portera sur l’expérience de la biennale d’art contemporain sur l’Estuaire de la Loire, révélateur culturel d’un territoire et sur l’événement d’Un Eté au Havre, interprétation d’une ville par des artistes.Une collection permanente signée des plus grands artistes internationaux, à Nantes, Saint-Nazaire et sur les rives de l’estuaire de la Loire, dernier fleuve sauvage d’Europe. 30 œuvres, réparties sur douze communes, guident vers un lieu atypique ou un site remarquable, entre réserves naturelles fragiles et bâtiments industriels gigantesques.

Cette collection accompagne le projet politique de construction de la métropole Nantes Saint-Nazaire et fédère l’ensemble des acteurs du territoire pour un développement pensé sur le long terme.

Biographie de Jean BLAISE
Jean Blaise est né en 1951 à Alger. Après des études de lettres à l’université de Bordeaux, il devient directeur du Centre Culturel de Saint Médard-en-Jalles (région bordelaise), puis du Centre d’Action Culturelle de Chelles (Seine-et-Marne). De 1980 à 1982, il est chargé par le ministère de la Culture de la création du Centre d’Action Culturelle départemental de la Guadeloupe. En 1982, il crée la Maison de la Culture de Nantes et deux ans plus tard, le CRDC (Centre de Recherche pour le Développement Culturel), qui deviendra la scène nationale de Nantes. Il participe activement à l’épanouissement culturel de la ville, notamment en créant le festival Les Allumées puis le festival Fin de Siècle, qui accueillent de nombreux artistes de grandes villes du monde (Barcelone, Saint-Pétersbourg, Buenos-Aires, Naples, Le Caire, Johannesburg, New York…). Il œuvre à la réhabilitation de l’ancienne biscuiterie LU qui, le premier janvier 2000, pour la dernière édition de Fin de Siècle, devient le Lieu Unique, dont il sera le directeur jusqu’en 2010.

Il initie par ailleurs de grandes manifestations en France et à l’étranger (Nuit Blanche parisienne, 2002 et 2005 ; Festival de Hué au Vietnam, 2000 et 2002). En 2007, il crée la biennale Estuaire d’art contemporain. Enfin, au premier janvier 2011, il crée « Le Voyage à Nantes », société publique chargée de promouvoir la destination nantaise par la gestion des sites emblématiques de la ville, comme le Château des Ducs de Bretagne, les Machines de l’île, le Mémorial de l’abolition de l’esclavage, la HAB Galerie, la collection Estuaire.

Cette nouvelle structure innovante, regroupe culture, tourisme et patrimoine. Il imagine alors un parcours conjuguant atouts patrimoniaux et créations contemporaines afin que Nantes s’affirme comme une destination urbaine, une ville d’art. Ces 12 km matérialisés au sol par une ligne verte sont réactivés chaque année par un événement estival. Deux mois pour vivre la ville renversée par l’art. Avril 2014, Président de la Mission Nationale d’Art et de Culture dans l’Espace Public (MNACEP) Depuis 2015 : directeur artistique des festivités liées aux 500 ans de la fondation du port du Havre (2017). En 2015, deux livres lui sont consacrés :

-  Philippe Dossal, Réenchanteur de ville, Jean Blaise , Ateliers Henry Dougier, 2015
-  Jean Blaise et Jean Viard, Remettre le Poireau à l’endroit, entretiens avec Stéphane Paoli, Editions de l’Aube, 2015.

Prochaines séances des Territoires Esthétiques 2017-2018

13 décembre. Architecture, image, paysage, avec Yann Nussaume, AMP Arnaud François
17 janvier. Eco esthétique du vivant, avec Patrick Blanc et Philippe Clergeau, Mnhn Xavier Lagurgue
14 février. Vers une jardinisation des villes ? avec Hélène Soulier Aurélien Ramos
23 mai 2018 Art et esthétique des luttes, Colloque de clôture M. Bouchier et D. Dehais

Documents-joints
Affiche Jean Blaise
(PDF - 86.3 ko)