Sur le même sujet
 

Martine Bouchier, Dominique Dehais

Art et esthétique des luttes

Territoires esthétiques - 30 et 31 mai 2018

Lieu : École Nationale Supérieure d’Architecture de Paris - Val de Seine - 3 -15 Quai Panhard et Levassor - 75013 - Paris

Dates et horaires : Mercredi 30 mai (14h00-18h00) et Jeudi 31 mai 2018 (9h30-16-00) ; Salle d’expérimentation

Organisateurs : Martine Bouchier (ENSAPV et ED 395) & Dominique Dehais (ENSAN).

Site Web : https://territoiresthetiques.com/

Résumé

Le colloque Art et Esthétique des luttes a pour objectif d’ouvrir un nouvel axe de recherche centré sur le rôle de l’esthétique dans les actions politiques prenant la ville comme théâtre et l’espace public comme scène.
Depuis l’avènement des grandes métropoles, l’espace public de la ville est le théâtre de manifestations d’humeur de catégories de population fédérées par des revendications, des opinions, des oppositions aux états de fait des politiques instituées. Faire entendre sa voix dans la rue, sur les places, manifeste la parole commune d’une assemblée de personnes se reconnaissant dans un principe d’expression directe porté par des mots d’ordre.
Par-delà le caractère formaliste de nombre de ces « manifestations », c’est bien l’affichage à travers des vecteurs esthétiques qui identifie les luttes. Au-delà des défilés, des bannières, drapeaux, slogans et chants qui constituent les formes classiques de la manifestation, l’utilisation de la couleur,
les déguisements, les cagoules, la création d’objets, la réalisation d’installations sont des formes ...

Documents-joints