Sur le même sujet
 

 Appel à communication

Art et Esthétique des Luttes

Territoires Esthétiques - Mercerdi 6 juin 2018

Lieu : ENSAPVS, 3-15 quai Panhard et Levassor, 75013 Paris - Salle d’Expérimentation

Horaires :

Organisateurs : Equipe Terest : Martine Bouchier (CRH-LAVUE UMR CNRS 7218), Dominique Dehais (ATE Normandie).

Comité scientifique : Yankel Fijalkov, Bernard Haumont, Philippe Nys, Martine Bouchier, Dominique Dehais

Argument

Le domaine de recherche Territoires esthétiques a développé jusqu’à aujourd’hui deux axes de réflexion déterminant l’esthétique comme partie visible et spatialisée d’un design affectant l’ensemble de nos environnements. Le premier axe, nommé Tournant culturel de la relation art(s)/territoire, concerne les enjeux et effets sur le territoire des dispositifs plaçant la culture et les arts comme cheval de Troie de processus d’aménagement. Le second, que nous nommons Esthétique systémique, s’intéresse aux appareils, aux interrelations, qui font tenir ensemble les politiques et les faits esthétiques, les territoires et les pratiques, les acteurs et les projets dans les processus d’esthétisation.

Le colloque intitulé Art et Esthétique des luttes a pour objectif d’ouvrir un nouvel axe de recherche centré sur le rôle de l’esthétique dans les actions politiques prenant la ville comme théâtre et l’espace public comme scène. L’espace public de la ville, depuis l’avènement des grandes métropoles, est le théâtre de manifestations d’humeur de catégories de population fédérées par des revendications, des opinions, des oppositions aux états de fait des politiques instituées. Faire entendre sa voix dans la rue, sur les places, manifeste la parole commune d’une assemblée de personnes se reconnaissant dans un principe d’expression directe porté par des mots d’ordre.
Par-delà le caractère formaliste de nombre de ces « manifestations », c’est bien l’affichage à travers des vecteurs esthétiques qui identifie les luttes. Au-delà des défilés, des bannières, mythique de l’artiste et celle de l’activiste qui deviennent vecteurs de contestation sociale et politique mobilisant des formes esthétiques...

Appel à communication

Les propositions de communication ne doivent pas excéder 500 mots. Elles seront accompagnées d’une courte biographie de l’auteur. Elles sont à adresser avant le 25 février 2018 à territoiresthétiques@gmail.com

Calendrier
-  23 janvier : envoi de l’appel à communication
-  25 février : réception des propositions
-  10 mars : réponse aux intervenants sélectionnés
-  6 juin : Colloque

Institutions

CRH- Centre de recherche sur l’Habitat
ENSAPVS- Ecole nationale supérieure d’architecture de Paris-Val de Seine
Ecole doctorale ED 395 Paris Ouest-Nanterre

Anonymes, Septembre Noir, Brésil, 2013 {PNG} Walking Deads, Hambourg, 2017 {PNG} Marc Riboud, « La jeune fille à la fleur », Washington, 21 octobre 1967 {PNG}