Xenia Fuster-Farfán

Appel à contributions - Cahiers des Amériques Latines

La nature dans les villes latino-américaines au quotidien

Dossier coordonné par : Chloé Nicolas-Artero (IHEAL-Creda UMR 7227), Xenia Fuster - Farfán (CRH -LAVUE, Université Paris VIII), Sébastien Velut (IHEAL - Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle).

Date limite de réception des articles : 20 juin 2020

Publication : prévue en juillet 2021

Dossier

S’inscrivant dans le cadre du colloque international « Habiter les villes latino-américaines », nous sommes heureux de vous informer que l’appel à contribution pour le numéro spécial «  La nature dans les villes latino-américaines au quotidien » de la revue Cahiers des Amériques Latines vient d’être publié.

Ce dossier invite à analyser les rapports des habitants à la nature au quotidien depuis la matérialité des espaces, mais également de ses représentations dans le cadre des dispositifs d’action publique environnementaux, parfois contestés. La production urbaine repose aujourd’hui sur la financiarisation [French, Leyshon et Wainwright, 2011 ; Aalbers, 2019] et l’écologisation des politiques urbaines et du logement [Barraqué, 2011 ; Mormont, 2013]. Ces spécificités façonnent nécessairement les rapports des habitants à la nature au quotidien et soulèvent la question de l’habiter dans les villes latino-américaines. Comment la production d’exclusions, d’inégalités, de ségrégations, dans et par la ville, s’imbrique-t-elle avec les enjeux environnementaux contemporains, et surtout, comment modifie-t-elle les rapports des habitants à la nature au quotidien ?

Trois axes de recherches apparaissent comme centraux pour proposer une réflexion critique sur les rapports des habitants à la nature dans les villes latino-américaines aujourd’hui :

L’appropriation quotidienne de la nature par les habitants dans la ville. Les articles pourront proposer une réflexion sur l’usage, normé ou détourné, des espaces de nature urbains ; l’implication des habitants dans les dispositifs d’action publique de protection environnementale ou de détection des risques environnementaux ; ou la construction de ce qu’ils définissent comme des alternatives écologiques.

Les liens entre les conflits pour l’appropriation des espaces urbains et ceux pour l’appropriation de la nature. Les articles pourront proposer une réflexion sur l’imbrication entre les mobilisations socio-environnementales et les mouvements sociaux revendiquant le droit à la ville portés par les habitants : leurs revendications et stratégies, les modes d’action collective et leurs rapports aux institutions.

Les effets de l’écologisation des politiques urbaines et de logement sur la vie quotidienne des citadins. Les articles pourront apporter un éclairage sur les différentes modalités d’appropriation de la nature par les acteurs institutionnels dans l’élaboration des politiques de logement et d’aménagement urbain ; les jeux d’acteurs et les rapports de pouvoir dans leur mise en œuvre ; et ses effets sur la transformation des espaces vécus.

La date limite de réception des articles est le 20 juin 2020 à l’adresse suivante cal97villes@gmail.com, pour une publication prévue en juillet 2021. Chaque proposition sera soumise à la procédure d’évaluation en double aveugle mise en place par la revue.

Vous trouverez l’appel et les informations concernant les modalités de soumission en suivant ce lien : https://journals.openedition.org/cal/9795